- CRDP d'Alsace -

Retour à Films du CRDP

Strasbourg au fil de l’ Ill

Pont du Théâtre et Opéra

Photo Henri Kniffke - Voir géolocalisation

(Judebrick)

Ce pont, anciennement pont des Juifs (Judenbrücke), faisait partie du système de fortification médiéval de la ville. Les Juifs avaient, à l’instar d’une corporation, la charge d'entretenir un tronçon de la muraille et une porte fortifiée (Judenthor). Le commerce de bétail sur le Marché-aux-chevaux (Rossmarkt, actuelle place Broglie) était traditionnellement assuré par des maquignons juifs.

Considérés à l'origine comme des étrangers, les Juifs de Strasbourg devinrent, en 1236, Kammerknechte, serfs de la Chambre impériale, et furent placés sous la protection personnelle de l'Empereur par Frédéric II. Le cimetière qui se trouvait hors les murs fut le lieu du massacre de 1439, dit Judenbrand. Le samedi 14 février 1349, deux mille juifs furent brûlés vifs à la suite des rumeurs les accusant d’empoisonner les puits au moment de l’épidémie de peste noire. Les autorités, qui s’opposèrent et tentèrent de protéger les juifs, furent balayées par une émeute populaire. Les juifs furent interdits de séjour à Strasbourg à partir de cette date et ce, jusqu’à la prise de la ville par Louis XIV qui leur accorda le privilège d’acheter des propriétés en ville et d’y résider. Comme l’activité que les commerçants juifs exerçaient était indispensable, il leur fut imposé un impôt d’octroi (Judenpfennig) coûteux et humiliant, la trompe qui annonçait la fermeture des portes le soir était appelée Judenhorn ou Gruselhorn (corne d’effroi). La Zehnerglock, qui sonne encore de nos jours à neuf heures, rappelle ce souvenir.

Le théâtre construit en 1706 sur l’emplacement d’un ancien magasin à avoine pésentait des spectacles français. Après un incendie, il fut reconstruit à grands frais, de 1804 à 1821, en style néoclassique Empire. Des statues sculptées par Landolin Ohmacht furent placées sur le péristyle supporté par des colonnes ioniques. Endommagé lors du bombardement de 1871, le théâtre dut être restauré et une rotonde semi-circulaire décorée de colonnes fut ajoutée sur sa façade arrière vers l’Ill.

Illustration mise à la disposition du public sous un contrat Creative Commons (CC-BY-NC-SA).
Consultez ce contrat pour tous détails sur les usages autorisés.