Une Idée Folle, réalisé par Judith Grumbach

JEUDI 19 octobre 2017 20h

 

 Etaient présents : Mme BAVEREL Laure, CPE du Lycée Théodore Deck

Elèves concernés : 2 collégiennes, 1 lycéenne

Lieu : Cinéma LE FLORIVAL Guebwiller

Objectifs :

  • Passer un moment convivial ensemble autour d’une activité de divertissement
  • Apprendre à être spectateur, et critique.
  • Éveiller la curiosité et l’intérêt des internes pour les documentaires
  • Réfléchir sur des faits sociétaux en l’occurrence sa scolarité et ses enjeux tout en préservant sa position d’élève

Une projection du documentaire était organisée au Cinéma du Florival à Guebwiller le 19 octobre 2017, où étaient conviés les personnels éducatifs du secteur.
Madame Baverel a donc proposé aux internes de l’accompagner. Trois élèves étaient volontaires.
Cela leur a permis de mieux comprendre les enjeux de leur scolarité et de se projeter vers l’avenir.

Le synopsis
Tourné dans neuf établissements scolaires – publics et privés, de la maternelle au collège, aux quatre coins de la France – Une Idée Folle pose la question du rôle de l’école au XXIème siècle, à travers le témoignage d’enseignants, d’enfants, de parents ainsi que d’experts de l’éducation.

À quels défis les citoyens de demain vont-ils devoir faire face et comment les y préparer ?
En cultivant l’empathie, la créativité, la coopération, la prise d’initiative ou encore la confiance en soi et l’esprit critique chez les élèves, en parallèle des savoirs fondamentaux, les enseignants de ces écoles font un rêve fou : celui de former une future génération de citoyens épanouis et responsables qui auront à cœur de transformer positivement la société qui les entoure.
Réalisé par Judith GRUMBACH
Co-produit par Ashoka France et Horizons Productions (documentaire, 80 mn, France)

Critiques: 
C’est le « feel good movie » par excellence. L’un de ces documentaires sur l’école qui font florès aujourd’hui, assumant une posture résolument optimiste. Dans Une idée folle, ce n’est pas une école en crise que montre la réalisatrice, Judith Grumbach, mais des enfants heureux, des enseignants épanouis, engagés, ayant à cœur de montrer que bienveillance et exigence ne sont pas deux valeurs opposées, contrairement à ce que des discours simplistes sur l’école laissent entendre aujourd’hui.
Le Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>