Interventions des Associations : Le Cap et L’Argile

Dates : 1h30 les mercredis (03/12/14, 10/12/14, 04/02/15, 11/02/15, 18/02/15)

Intervenants : Martine Educatrice à l’association le Cap et Julien Educateur à l’association l’Argile

Objectifs :

  • Ecouter, et respecter les autres
  • Echanger sur des sujets de société
  • Verbaliser leur réflexion
  • Initier à la pratique du débat
  • Les sensibiliser à la vie de citoyen

En concertation avec l’infirmier de l’Internat de la Réussite (Lycée Th. Deck), les internes collégiens ont bénéficié d’interventions de professionnelles de la santé issue du milieu associatif. Cinq séances d’une heure trente ont été organisées sur les mercredis après-midi.

Les associations

L’association Argile, localisée sur les villes de Colmar et Guebwiller, est spécialisée dans la prise en charge des personnes dépendantes, mais aussi leur entourage, des drogues. Cette structure possède également des appartements thérapeutiques et un Centre Spécialisé de Soins.

Le CAP est une association Haut-Rhinoise pour la prévention et les Soins aux Addictions, qui intervient d’une manière générale dans les domaines de la prévention de la lutte contre les comportements à risques et des soins aux dépendances.

Son service de prévention est basé à Mulhouse et a pour mission de mettre en place des actions visant à prévenir des comportements à risque (alcool, drogues, médicaments, etc…).Il est amené à intervenir sur différents lieux (écoles primaires, collèges, lycées, université, entreprises, …) et ce sur l’ensemble du département du Haut-Rhin. Les centres de soins, au nombre de quatre, sont répartis dans le sud du département du Haut-Rhin accueillent toutes personnes confrontées à des problèmes médicaux, psychologiques et/ou sociaux liés à une dépendance.

Dans le cadre de son activité de prévention, le service de prévention de l’association travaille en collaboration avec l’Education Nationale. Les établissements scolaires sont les territoires privilégiés de la prévention, puisque ce sont des lieux obligatoires où tous les enfants et adolescents viennent.

Les actions de prévention se développent aussi auprès des élèves de la maternelle au lycée. Les interventions s’adaptent en permanence aux demandes de terrain et peuvent varier tant dans la forme que dans le contenu des actions.

En ce qui concerne les interventions auprès des collégiens et des lycées, les actions de prévention se déclinent de différentes manières :

1. Le premier niveau d’intervention consiste à sensibiliser et informer les élèves sur le thème des addictions avec ou sans produits.

Un débat est donc organisé avec la classe ou un groupe d’élèves en fonction de leur âge et de leur maturité. Une réflexion est menée à partir des questions et des préoccupations du moment des élèves. Un questionnement autour de leur vécu, leur quotidien, leur permet de trouver un sens personnel à leur éventuel usage et/ou comportement ou de renforcer leur position de non consommateur. Nous insistons sur la notion de choix, la place et le sens du produit / comportement dans leur vie.

2. Le deuxième niveau d’intervention consiste en l’organisation de groupes de parole autour de thèmes que les élèves choisissent. Ces groupes se forment à partir du volontariat des élèves qui sont répartis par niveau de maturité. Ce sont des temps où les élèves peuvent s’exprimer autour de sujets qui les préoccupent, en toute confidentialité, dans le respect et l’écoute des autres.

C’est un apprentissage à la citoyenneté où les élèves peuvent parler, argumenter, en respectant les opinions diverses. Les contenus de ces groupes de parole peuvent être très riches et très variés.

Cette animation est faite conjointement avec l’infirmière scolaire ou assistante sociale scolaire.

3. Le troisième niveau d’intervention des actions au long terme qui se déroulent sur une partie ou toute une année scolaire. L’accent est mis sur la volonté d’élaborer des actions de prévention suivies et réfléchie en commun avec les équipes pédagogiques. Nous accompagnons les élèves et leurs professeurs intéressés par une démarche de prévention où les élèves deviennent parfois acteurs de prévention.

Les formes sont très variables et aboutissent toujours vers une production (réalisations de panneaux, de vidéos, de dessins…) avec délivrance d’un message de prévention qu’eux-mêmes souhaitent transmettre à d’autres élèves. Les élèves sont motivés et valorisés par ses productions et le message délivré auprès de leurs pairs est très porteur.

Les élèves ont été répartis par groupe, les 6èmes et 5èmes étaient avec Martine (association CAP), alors que les 4èmes et les 3èmes ont pu débattre avec Julien, intervenant de l’association Argile. Lors de la première séance, les deux groupes ont eu l’occasion d’aborder les addictions, aux écrans pour les plus jeunes, aux substances psycho actives pour les 4èmes et le 3èmes. A la fin de cette intervention, Martine et Julien ont demandé aux internes de définir les thèmes des prochaines rencontres :

Dates

6 èmes / 5 èmes

4èmes / 3èmes

10 décembre

La cigarette et autres produits toxiques

Le quotidien

04 février

Facebook et les risques d’internet

Les discriminations

11 février

Les relations filles/garçons

Les réseaux sociaux

18 février

La vie de collégien, d’interne – Les sentiments

Les contraires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>