ESCAPE ROOM « L’Enigme de la Tour »

MERCREDI 20 SEPTEMBRE 2017

 

Etaient présents : M. Jamal JLAJLI, maître d’internat ; Mmes Anne Bressowan et Louise Schlachter, référentes internat.

Elèves concernés : Tous les internes collégiens.

Objectifs :

  • Travailler son esprit d’équipe, tout en s’amusant
  • Travailler sur la coopération et la communication
  • Passer un bon moment ensemble
  • Découvrir les Escape Room.

Nous nous sommes rendus à l’Escape Room du Château d’Issenheim, en se divisant en 2 groupes : le premier avec Louise et le deuxième avec Jamal. Anne s’est portée volontaire pour faire les allers et retours avec les internes pour que personne n’ait à attendre entre les parties : Merci Anne !

Nous avons dans un premier temps, fait connaissance du maître du jeu, qui nous a ensuite présenté les lieux et les règles du jeu.

L’Escape Room est un jeu collectif, consistant en la recherche d’indices présents dans différentes pièces ainsi qu’en la résolution d’énigmes et de devinettes. Grâce aux creusements de méninges, des clés et des codes sont découverts. Ceux- ci permettent d’ouvrir les différents cadenas. Le but ultime ? OUVRIR LA PORTE DE SORTIE !!!

Et le tout en une heure ….

Chacun a été mis à contribution, tout le monde a trouvé des indices, à apporter ou proposer des solutions aux énigmes : de la logique, des maths, de l’observation et avec ce fichu chronomètre sous nos yeux !

Evidemment, avec tout ce stress, la communication n’était pas toujours parfaite, la tension est montée quelque fois mais heureusement le maître du jeu, qui suivait la partie de l’extérieur, nous donnait quelques indices supplémentaires.

Finalement, aucun groupe n’a réussit à sortir mais chacun était près du but !

Quelle déception …

En sortant, le maître du jeu nous a tout expliqué : tellement évident quand on sort de cette pièce !

Il nous a aussi parlé de son amour pour les énigmes et les casse têtes, nous avons été très intéressés par ce Monsieur.

Malgré tout, nos sourires sont très vite revenus : « Au moins on était ensemble ».

Nous avons pu aussi remettre notre communication en question, et comprendre pourquoi nous avions des difficultés à nous comprendre et à nous écouter.

Le mot de la fin :  Walid : «  Il fallait utiliser son cerveau et c’est vraiment cool ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>