Sortie au parc de loisirs Europa Park

Date :  29 mai 2015    Lieu : Europa Park, Rust (Allemagne)

Internes de 2BHC, 2BHR, 2T1, et 2T2 du lycée J. Storck.

Accompagnateurs: M. LOESCH, proviseur-adjoint du lycée J. Storck, Mme. REZAIGUIA, Coordinatrice internat de la réussite, Mme LANDMANN, Assistante d’éducation.

Objectifs :

  • Visite d’un site hôtelier
  • Découverte du fonctionnement d’un hôtel à l’étranger
  • Sortie de fin d’année

Afin de clore cette année scolaire, les internes de réussite du lycée J. Storck se sont rendus au célèbre parc de loisirs Europa Park. Accueillis par deux guides, ils débutèrent cette journée par la visite d’hôtels, ils découvrirent alors en deux groupes les célèbres « Bell Rock » et « Colosseo ».

L’hôtel 4 étoiles Bell Rock est bâti sur le thème de la Nouvelle-Angleterre, les élèves découvrirent une toute autre atmosphère, en arpentant les chambres aux allures de navires, les halls, le restaurant, le bar… Cet établissement les a fait voyager l’espace d’un instant.

L’hôtel 4 étoiles Colosseo baigne quant à lui dans une atmosphère méridionale et respecte le style romain. Les élèves furent agréablement surpris par la beauté de cet hôtel, que se soit pour ses chambres à thème, l’immense salle de fitness, la suite VIP, où la vue imprenable sur la tribune antique inspirée du Colisée antique.

Après un bref déjeuner, les élèves étaient impatients d’accéder au parc et à ses innombrables attractions. Ils apprécièrent ce moment entre camarades et prirent beaucoup de plaisir à passer cet après-midi dans Europa Park. Aux alentours de 18h c’est avec des souvenirs pleins la tête qu’ils regagnèrent le bus.

Concert de Flamenco Antonio Rey Quintet

Date :  21 mai 2015    Lieu : Dominicains de Haute-Alsace

 Internes collégiens du collège M. Grunewald, et internes de 2BHC et 2BHR du lycée J. Storck.

Accompagnateurs: Mme. ALBOUY-BARLAND, proviseur-adjoint du lycée Th. Deck, M. LOESCH, proviseur adjoint du lycée J. Storck, Mme. REZAIGUIA, Coordinatrice internat de la réussite, Mme LANDMANN, Assistante d’éducation, Mme ERTLE et M. MOUKIL, maître d’internat.

Né à Madrid en 1981, Antonio Rey se forme dès l’âge de 10 ans dans des tablaos et des théâtres mexicains avec son père Toni Rey, guitariste et cantaor. L’artiste retourne ensuite en Espagne où sa virtuosité ne passe pas inaperçue. Antonio Rey accompagne également de grands noms de la danse : Manuela Carrasco, Antonio Canales, Farruquito. Aujourd’hui il se produit en soliste. Son premier album « A través de ti », qui révèle une forte personnalité et une veine originale dans les compositions, a été produit par son mentor Gerardo Nunez. En 2011, il crée l’évènement avec « Colores del fuego », son dernier album qui réunit une constellation d’artistes telles que Estrella Morente, Arcangel, Vicente Amigo, Farruquito.

cdb6ae3ca2191d10df726a59f470c8d77cf4033c-thumbnail

Antonio Rey guitare flamenco

Antonio Fernandez Montoya « farru » danse

Manuel Urbina guitare

Mara Rey chant

Ane Carrasco percussions

Création Centre AudioVisuel

Marc Antoine Blumenroeder création graphique 3D

Flamenco de Jerez de la Frontera

 Les internes de la réussite de Guebwiller, collégiens et lycéens se sont rendus au dernier concert de leur année scolaire. Le concert qui débuta à 21h, se déroula dans le Cloître sans doute la plus grande salle des Dominicains de Haute-Alsace. Antonio Rey en digne héritier de Paco de Lucia, rend hommage dans ce spectacle, au maître du flamenco. Avec une salle pratiquement pleine, les internes assistèrent à un véritable show de cet artiste complet, impressionnant de technique et de musicalité, accompagné de la chanteuse au timbre de voix tantôt délicat tantôt puissant, et de l’énergique danseur aux pas de danse endiablés !

 

 

Voyage pédagogique à Heidelberg

Date :  du 21 au 23 avril 2015           Lieu : Heidelberg (Allemagne)

 Accompagnateurs: M. LOESCH, proviseur adjoint du lycée J. Storck, M. SKARNIAK, chargé de mission auprès du proviseur de l’internat de la réussite, Mme. REZAIGUIA, Coordinatrice internat de la réussite, Mme LANDMANN, Assistante d’éducation.

Objectifs :

  • Découverte du système éducatif allemand
  • Découverte d’une culture
  • Immersion dans un pays germanophone
  • Visiter un palace Allemand, (découverte du fonctionnement, comparaison avec le système Français)
  • Découverte de l’histoire et de la culture locale
  • Visite d’un monument

Dans le cadre de la création d’un partenariat entre le lycée Hotelfachschule d’Heidelberg et le lycée hôtelier J. Storck de Guebwiller, les internes de classes de secondes se sont rendus à Heidelberg pour un voyage de trois jours et deux nuits du 21 au 23 avril 2015. Cette ville située sur les deux rives du Neckar, dans le Land de Bade-Wurtemberg au sud-ouest de l’Allemagne, est connue pour être l’une des plus belles villes d’Allemagne. 

Journée du 21 avril 2015 :

Arrivés à 10h à l’auberge de jeunesse Jugendherberge d’Heidelberg, les internes ont à peine eu le temps de déposer leurs bagages et de découvrir les locaux dans lesquels ils allaient séjourner, qu’ils retournèrent dans le bus afin de se rendre à l’école hôtelière Hotelfachschule, où ils étaient attendus pour 11h. Accueillis par le professeur de Français Mme. Schaeufele et le proviseur de l’école M. Dannenmann, ils débutèrent cette visite par une présentation de l’établissement, et par un échange avec trois étudiantes allemandes, qui partagèrent leurs expériences. La visite se poursuivi par une visite en deux groupes des locaux de l’établissement (salles de classes, cuisine, salles informatiques, salles de TP, réfectoire, foyer…), nos internes remarquèrent immédiatement les différences et les ressemblances avec le système éducatif français. La visite de l’établissement s’acheva par un repas en compagnie du proviseur et du professeur de français dans le « bistrot » plus communément appelé restaurant pédagogique (lieu où les élèves cuisinent et font le service).

Ils empruntèrent ensuite les transports en commun d’Heidelberg, pour retourner à l’auberge où ils profitèrent d’un moment pour se reposer et se changer. En fin d’après-midi les internes visitèrent le jardin botanique situé à deux pas de l’auberge, où ils découvrirent différentes types de flores, et apprécièrent le calme et la beauté des lieux après une première journée intense.

De retour à l’auberge les internes prirent leur premier dîner dans les terrasses mis à disposition et ont particulièrement aimé prendre un repas au soleil en compagnie de leurs camarades. Le repas s’est suivi d’un échange entre accompagnateurs et élèves afin de débriefer de la première journée et de faire le point sur la suite du séjour. Durant la soirée, les internes profitèrent de leur temps libre (activités sportives, espaces verts, repos,…) et regagnèrent leurs chambres pour passer leur première nuit en Allemagne.

Journée du 22 avril 2015 :

Après un réveil moins matinal que la veille, les internes empruntèrent les transports en commun de la ville afin de regagner le cœur de la vieille ville, et son célèbre château d’Heidelberg. Attendus sur les lieux pour 10h, ils rejoignirent le départ du funiculaire pour y grimper avec enthousiasme.

Dès leur arrivée ils furent accueillis par deux guides, en deux groupes distincts : ils découvrirent les trésors cachés du château. Les guides expliquèrent que durant cinq siècles, le château a été la résidence des princes du Palatinat (nom issu du latin palatium qui désigne deux pays différents de l’ancien Saint-Empire romain germanique : le Haut-Palatinat, dans le cadre de la Bavière, le Bas Palatinat ou Palatinat du Rhin, dans le cercle du Haut-Rhin, de part et d’autre du Rhin avec comme capitale Heidelberg).

Il a été détruit plusieurs fois, la dernière fois pendant la guerre de succession du Palatinat de 1689 à 1693. Les princes du Palatinat quittèrent ensuite leur résidence de Heidelberg pour s’installer à Mannheim.

Ils ont ainsi pu visiter des salles conservées dans l’état et restaurés régulièrement, mais également d’autres parties du château laissées à l’état de ruine. Les styles d’architectures sont très différents, cela est due à la longue période de construction. En effet, les bâtiments ont été construit du XIVe siècle au début du XVIIe siècle, les parties les plus importantes datent du XVIe siècle et offrent de parfaits exemples de la transition typiquement germanique du flamboyant au baroque à travers la Renaissance.

Le château avait été épargné par les ravages de la guerre de trente ans, mais les invasions françaises de 1689 et de 1693 lui seront fatales, plusieurs tours éventrées par des explosions, la plus grande partie des bâtiments réduits en décombres derrière leurs façades. La ville elle-même sera presque entièrement détruite par incendie.

La visite s’est ensuite achevée par la découverte de la cave à vin princière où abrite le plus grand tonneau du monde construit à partir de 130 troncs de chêne, long de plus de huit mètres et large de sept mètres, il peut contenir un volume de 221 726 litres ! Le prince électeur Charles Théodore chargea pendant un temps le bouffon de la cour Perkeo, venu d’Italie, de garder le tonneau. Son nom est resté dans les annales en raison de son amour pour le vin : il ne manquait jamais de répondre « Perché no ? » (Pourquoi pas en italien),  quand on lui demandait s’il voulait encore boire un verre.

Après la visite du château, les internes ont pu encore apprécier la beauté de ce lieu et de la vue qui surplombe la ville, en déjeunant dans les jardins du château.

Durant l’après-midi les élèves ont visités la vieille ville, où se trouve : la Marktplatz « Place du Marché » avec une de ses nombreuses fontaines qui ornent Heidelberg, les élégantes maisons patriciennes, de nombreux cafés et une multitude de boutiques. Ils ont pu également y croiser de nombreux étudiants, en effet avec ses 30 000 étudiants Heidelberg peut se considérer comme une véritable ville universitaire.

De retour à l’auberge pour le dîner, le groupe partagea un repas convivial au sein de l’auberge. Le repas s’est suivi par un temps de discussion avec le groupe, où l’on proposa une petite sortie dans le centre ville d’Heidelberg durant la soirée, avec grand étonnement seul un petit groupe se porta volontaire et ont ainsi pu apprécier de boire un chocolat chaud en terrasse, le soir à Heidelberg. Le reste du groupe passa la soirée à l’auberge. Ils regagnèrent ensuite leur chambre préparer leurs valises, pour le départ du lendemain, et passer leur dernière nuit en Allemagne.

Journée du 23 avril :

Le matin, réveil plutôt difficile et déjà assez nostalgique. Ils prirent le dernier petit-déjeuner au sein de l’auberge, apprécièrent une dernière fois un repas en terrasse  au soleil, avant de plier bagage et d’attaquer la dernière journée.

Attendus pour 10h au sein du prestigieux palace Europaischer Hof, le groupe emprunta les transports en communs désormais devenus familiers, pour s’y rendre. Dès leur arrivée les élèves furent agréablement surpris par l’élégance du lieu. Situé au cœur du centre historique d’Heidelberg, l’Europaischer Hof Heidelberg est un hôtel de luxe 5 étoiles datant de 1865. Ils furent accueillis par la chargée des événements Mme. Cassagne et dégustèrent un petit-déjeuner digne d’un palace offert par la maison. Le directeur de l’établissement M. Von Kretschmann a eut l’amabilité de se joindre à cet accueil convivial, il souhaita la bienvenue aux élèves et partagea auprès des jeunes son expérience, son parcours et son ascension. Il leur expliqua que cet établissement est un véritable patrimoine familiale ce qui lui procure ainsi son charme et qui le rend si rare, il a su garder son indépendance grâce à de multiples investissements et à une diversification de ses activités (parking public, locaux commerciaux,…). Il les encouragea vivement dans leur travail, et dans la poursuite de leurs rêves.

Ensuite, la visite de l’hôtel s’effectua en deux groupes, avec une guide parlant l’allemand et une autre l’anglais. Au fil de la visite ils découvrirent les chambres élégantes, les salles de bains modernes, le restaurant chic Kurfurstenstube, la salle de sport, l’espace spa, la piscine située sur le toit de l’hôtel, ainsi que la terrasse sur le toit qui donne accès à une vue imprenable sur la ville et la campagne. Les internes apprécièrent énormément cette visite et suscita chez certains des ambitions nouvelles. Ils immortalisèrent tous ce moment par plusieurs photos et s’exclamèrent «c‘est un des meilleurs moments du séjour ! »

La visite terminée, ils se rendirent dans un parc aux abords du château où ils prirent leur repas tiré du sac. Durant l’après-midi ils visitèrent la célèbre prison des étudiants. Au cours du XIXe siècle, les étudiants turbulents de l’université d’Heidelberg, étaient bannis dans la prison du campus. Le « studentenkarzer » ou cachot des étudiants, détenait des étudiants de premier cycle coupables de vols, souvent sous l’emprise de l’alcool, comme du tapage, des duels ou des lâchers inopinés de cochons dans la ville. Les punitions allaient de quelques jours à quelques mois dans la prison, suivant le degré de gravité du délit. Les étudiants devaient continuer à suivre leurs cours durant leur incarcération. Les conditions de détention n’étaient pas vraiment des plus horribles : les cellules étaient spacieuses dotées de bureaux et de vrais lits. Un séjour dans le studentenkarzer est donc vite devenu un rite de passage pour les fortes têtes, qui griffonnaient leur nom et les symboles de leur fraternité étudiante sur les murs. Dans ses dernières années de service, quand les visites extérieures furent autorisées, les détenues y faisaient venir leurs amis et la prison devint un lieu de fêtes. Après sa fermeture en 1914, le studentenkarzer a été transformé en musée, avec ses graffitis et autres curiosités, ouvert au public.

Ensuite dans un périmètre bien limité, ils profitèrent d’un quartier libre au sein du centre-ville, et arpentèrent la célèbre Hauptstrasse. Après avoir effectué quelques emplettes et profité des cafés de la ville ils retournèrent une dernière fois à l’auberge pour récupérer leur bagages et grimper dans le bus pour le retour à l’internat.

Le bilan du séjour est très positif les objectifs, découverte d’un hôtel, immersion linguistique, découverte culturelle, ont été atteints. Les élèves reviennent pleins de souvenirs !

« Nous étions agréablement surpris par l’auberge c’est haut de gamme ! »

« Les chambres à l’auberge étaient spacieuses et confortables »

« C’étaient agréable de prendre les repas en terrasse »

« Le château était magnifique et la guide nous a trop fait rigoler »

« La vue depuis le château est magnifique »

« Le transport en funiculaire pour monter au château était trop court ! »

« L’hôtel est superbe je vais plus me concentrer en allemand pour pouvoir venir y travailler »

« Nous avons été reçus comme des rois au sein de l’hôtel  »

« Il y avait une bonne ambiance tout le long du séjour »

« Heidelberg restera le plus beau souvenir de mon année scolaire ! »

 

Les internes de 2BHC , 2BHR, 2T1, et 2T2.