Audiorama – Création de sons

Intervenant : Bruno de Chénerilles (dirige Audiorama depuis 1983)

Participants : Dix internes ont choisi de participer

Période : Les mercredis après-midi. Les 30h de séance sont réparties en 10 ateliers de 3h, de octobre 2014 à janvier 2015. 

Objectifs :

  • Continuer à découvrir la création musicale sur I-PAD
  • Initiation aux applications de création musicale sur I-Pad et découverte de nouvelles applications
  • Création de sons en individuel et en groupe
  • Exprimer ses sentiments, ses préoccupations par le biais de l’écriture de textes de « rap ».

Présentation « Audiorama » : L’association Audiorama a été créée en 1983 à Strasbourg et se définit comme étant un laboratoire musical et sonore. Ce laboratoire explore tous les champs musicaux élargis au sonore et en relation avec l’image, le spectacle vivant, les nouvelles technologies, les arts, les sciences et la communication. Bruno de Chénerilles, le fondateur d’Audiorama, créateur sonore et musicien, travaille depuis quelques années en collaboration avec le centre social de la Meinau (Strasbourg) avec des jeunes sur l’écriture et l’enregistrement de leurs propres textes.

Contenu :

Les activités du mercredi après-midi sont proposées à tous les internes et ils choisissent :soit  Audiorama, (renouvelée à leur demande cette année), soit les arts du cirque (cf. http://www.crdp-strasbourg.fr/internat/projets/cie-les-nazes-ateliers-darts-du-cirque/).

Certains élèves avaient déjà participé à l’atelier l’année dernière. L’objectif principal du renouvellement de ses séances est d’apprendre à « créer ensemble ».  Il s’agit de mettre en mot et/ou en son des morceaux destinés à devenir peut-être le fond musical des représentations de Cirque de l’autre atelier.

Les élèves se sont essayés à l’écriture de textes de rap, avec succès, il faut le dire. Les thèmes sont variés : la tolérance, la violence, les jeunes… Certains ont créé leurs propres beat (rythme), avant de slamer ou raper dessus, seul ou à deux. En effet, plusieurs internes ont d’eux-même pris l’initiative de collaborer ensemble pour leurs créations.

D’autres se sont attelés à la création des bandes sonores pour l’atelier cirque en utilisant, Lemur, Musicband et d’autres applications. La Cie les Nazes, a par conséquent une banque de données sonores assez riche : musiques, lentes, rapides, rythmées avec des styles variés pour mettre en scène leur spectacle.

Les nouveaux arrivés à Audiorama, se sont très vite adaptés, les élèves qui avaient déjà participé se sont rapidement réinvestis dans l’écriture.

Le résultat de l’atelier sera mis en avant lors du spectacle de fin d’année du collège… A voir sur ce même site dès le mois de juin 2015.

 

Cie Les Nazes – Ateliers d’Arts du Cirque

Intervenants : Pierre Marlin et Julien Munsch Cie Les Nazes

Participants : Douze internes ont choisi de participer

Période : Les mercredis après-midi. Les 40h de séance sont réparties de octobre 2014 à juin 2015.

Présentation de la compagnie « Les Nazes » : L’Association « Les Nazes », située à Guebwiller, existe depuis 2003. Les intervenants sont tous passionnés par les arts du cirque, le théâtre et la musique. Les Nazes sont acteurs de la vie associative et culturelle locale et leurs activités visent tous les publics. L’association prône un système de valeurs basées sur l’échange, le partage, la diversité et la complémentarité des compétences. Chacun peut approfondir ou développer individuellement de nouvelles connaissances et ainsi les mettre à profit au service du collectif. (source : http://www.les-nazes.com/). Les activités de cette association sont diverses et variées. Les arts du cirque moderne (intervention en périscolaire, en milieu hospitalier, en école et en maison de retraite), la musique (participation à des soirées musicales régionales), les festivals (région Alsace), les créations des poupées Cali (Aude Jouvin – Marie Van Gysel qui confectionnent des poupées à la machine à coudre), Mister Jack ( création de nouvelles et de textes en tout genre), et les spectacles (créations pluridisciplinaires jonglages, pyrotechnie, musique. Fer Forcé ; Spectacle Pyrotechnique, Lundi 6h15), pour donner quelques exemples.

Contenu :

En septembre dernier, Julien et Pierre sont venus faire une petite démonstration de leur talent et de leur passion aux jeunes collégiens internes, afin que les élèves puissent choisir leur activité du mercredi après-midi. En effet, ils ont le choix entre l’activité Audiorama (création musicale), qui à leur demande a été renouvelée cette année et les arts du cirque. Ces deux activités culturelles permettent aux élèves de créer et de s’approprier des connaissances originales (création musicales et performances de spectacle de Cirque). La présentation du projet des Nazes a plu aux élèves : les mouvements dansants, les jeux de balles, les mimes sont mises en scène et mêlent autant le théâtre, le cirque, la danse que la comédie. Ce cirque moderne a motivé et intéressé les internes.

Les intervenants, Julien et Pierre, proposeront différents ateliers d’Art du Cirque aux 12 internes inscrits :

  • Jonglerie avec balles, massues, foulards, diabolos, bâtons du diable, anneaux.
  • Equilibre avec boules d’équilibre, monocycle, rouleau américain.
  • Sculpture sur ballons.
  • Jeux d’expression et techniques d’expression artistiques et scéniques.

Les jeunes seront donc amenés à développer leur adresse, leurs réflexes et leur imagination. Le but étant de favoriser un certain épanouissement créatif, à connaître mieux ses capacités physiques et mentales, tout en prenant en considération le rythme de chacun. Les arts du cirque, favorisent le développement psychomoteur au travers de l’expérimentation : chacun  s’approprie les différents objets et/ou techniques en fonction de ses possibilités Le tout en favorisant l’échange, le partage, la coopération et l’aide aux autres. Enfin, le potentiel imaginaire et créatif des élèves sera mis en avant, puisque leurs apprentissages circastiques devront s’inscrire dans le spectacle de fin d’année du collège Mathias Grünewald.

Les quatre premiers ateliers de découverte du matériel, ont été l’occasion pour certains internes de se découvrir des capacités particulières : que ce soit en jonglerie, en équilibre ou encore en expression orale et/ou en occupation de l’espace.

Le projet de spectacle germe doucement mais sûrement dans l’esprit de chacun : le collectif et l’entre-aide priment, puisque les élèves s’inscrivent d’eux même dans un projet commun.

Interventions Ludothèque Pass’aux Jeux

Dates: les jeudis soirs, mensuellement de novembre 2014 à juin 2015.

Intervenantes: Laure et Maria, animatrices à l’association  Ludothèque Pass’aux jeux de Wittenheim (68).

Objectifs:

  • Socialisation
  • Se divertir différemment
  • Apprendre à perdre et à respecter des règles
  • S’amuser en groupe
  • Partager

 Le jeu (définition du Larousse) : - Activité d’ordre physique ou mental, non imposée, ne visant à aucune fin utilitaire, et à laquelle on s’adonne pour se divertir, en tirer un plaisir : Participer à un jeu. - Activité de loisir soumise à des règles conventionnelles, comportant gagnant(s) et perdant(s) et où interviennent, de façon variable, les qualités physiques ou intellectuelles, l’adresse, l’habileté et le hasard : Jeu d’adresse. Jeu télévisé. Jeux d’argent. Jeux de cartes.

Le jeu propose un mode d’entrée en lien avec Autrui très particulier et très riche. Dans notre mode de vie ultra-moderne, l’individualisme et le repli sur soi sont très présents (consoles, ordinateurs, téléphones portables, lecteur mp3…). Le jeu permet de rencontrer l’autre grâce à un support d’amusement et de challenge, en équipe ou seul à seul. On interagit entre pairs, on partage un moment plaisir tout en valorisant la vie en collectivité, le respect des règles et le relationnel. Que ce soit autour de jeux coopératifs, collectifs, de rôles ou de confrontation, la notion de plaisir partagé est importante.

Les jeux coopératifs, permettent à tous de gagner ou de perdre ensemble ; les jeux d’équipe comportant plusieurs épreuves stimulant l’entraide. Les qualités des uns compensent les défaillances des autres et vice versa. Les activités de jeu sont un des piliers fondateurs de l’apprentissage de la vie collective. Il est aussi important de montrer aux élèves qu’il existe d’autres moyens de se divertir que les consoles de jeux et les autres outils informatiques.

Cette année scolaire et suite à une demande des élèves, après l’intervention de la même association l’an dernier,  la ludothèque de Wittenheim intervient une fois par mois les jeudis soirs à l’internat.

Durant ces séances d’une heure, les internes testent différents jeux de société et  choisissent 2 jeux à emprunter jusqu’à la prochaine intervention. Les jeux proposés sont adaptés à l’âge et aux envies des élèves. Durant les premières séances, l’objectif était de découvrir un maximum de jeux, des jeux courts ont donc été présentés aux élèves (jeux de cartes ou de dés). Depuis un mois maintenant, les animatrices proposent 2 types de jeux : des jeux rapides (jeux d’ambiances) mais également des jeux de plateau, qui ont orienté les élèves à apprendre à jouer différemment. Chaque type de jeux proposés apporte des notions différentes pour les élèves. Ainsi, jusqu’au mois de juin les jeunes auront l’occasion de se divertir autour de ; jeux de stratégie, jeux coopératifs ou semi coopératifs, jeux de réflexion, jeux d’ambiance ou encore de jeux d’adresse.