- CRDP d'Alsace - Banque Numérique du Patrimoine Alsacien -

L’hôtel des Monnaies ou Munz

Par Aude Dulat-Gravier

Publié le à définir

Sommaire

Retour à Vivre à Strasbourg

L'hôtel des Monnaies sur le plan Morant

L'hôtel des Monnaies sur le plan Morant
Ill. Morant, 1548
Photo et coll. BNU Strasbourg (ref. 704755)

Il existe plusieurs bâtiments appelés hôtel des Monnaies. Celui qui nous occupe se situe à proximité de la Pfalz, à l’entrée de l'actuelle rue des Grandes Arcades. Il est fréquemment nommé Alte Munz ou Alte Munsse.

D'après Roland Oberlé, les données sur ce bâtiment sont rares. Il existait un premier bâtiment daté du XIIIe siècle, démoli en 1507 pour laisser place à une nouvelle construction en 1508. Peut-être faut-il lier la création de cette nouvelle construction avec le droit donné à la ville de battre monnaie à cette même période.

Le bâtiment de 1508 est bien visible sur le plan Morant, qui constitue le seul témoignage iconographique d’époque porté à notre connaissance. On distingue un bâtiment de forme carrée, construit sur deux étages et des combles. Le pignon principal à redents donne sur la Pfalz. Le plan Morant montre une façade latérale constituée d’une corniche à créneaux.

Souvenir de l'hôtel des Monnaies

Souvenir de l'hôtel des Monnaies
Lith. Frédéric Piton, 1855
Photo et coll. BNU Strasbourg (ref. 730497)

La façade donnant sur la Pfalz s'organise autour d'une porte d’entrée surmontée d’une sorte d’auvent. La pierre d’infamie, ou Lasterstein, devait se trouver à droite de cette porte mais elle n’apparaît pas sur le dessin de Morant.

Sur le pignon de cette façade, Morant a représenté deux figures noires, dont une semble être armée. Il s’agit certainement des deux automates décrits par d’autres sources : un homme en cuirasse et armé et une représentation de la Mort tenant un tibia. Ces figures sont surmontées d’un clocheton saillant qui comportait également une horloge.

Cet hôtel des Monnaies ne servait que de bureaux administratifs et de bureau de prêt, alors que l’atelier de frappe se situait dans la rue des Fribourgeois.

Six kreutzer

Six kreutzer
Pièce de monnaie Strasbourg, fin XIVe-dbt XVe siècle
Photo et coll. BNU Strasbourg (ref. 827444)

En 1738, le Magistrat décide la démolition de ce bâtiment qui rend la circulation en ville délicate car il était situé sur un grand axe de la ville. En outre, son entretien s’avérait coûteux.