- CRDP d'Alsace - Banque Numérique du Patrimoine Alsacien -

Les champignons comestibles

Page mise à jour le 27/02/2014

Bolet orangé des chênes (<em>Leccinum aurantiacum</em> = <em>quercinum</em> - <em>Rotkappe</em>) Langue de boeuf (<em>Fistulina hepatica</em> - <em>Ochsenzunge</em>) Polypore en ombelle (<em>Dendropolyporus umbellatus</em> -  <em>Eichhase</em>) Oreille de Judas (<em>Hirneola auricula-Judae</em> - <em>Judasohr</em>)
Morille comestible ou Morille blonde (<em>Morchella esculenta</em> - <em>Speisemorchel</em>) Morillon (<em>Mitrophora semilibera</em> - <em>Glockenmorchel</em>) Verpe en forme de dé (<em>Verpa conica</em> = <em>digitaliformis</em> - <em>Glocken-Verpel</em>) Pezize veinée (<em>Disciotis venosa</em> - <em>Aderiger Scheibling</em>)

Vue suivante | 1 | 2 | 3 | Vue suivante

Trompette-de-la-mort, russules, bolets, pieds de mouton ou morilles sont autant de champignons facilement reconnaissables grâce à cet album de photographies réalisé par la société mycologique de Strasbourg. Les légendes, figurant sous chacune des images, donnent des indiquations sur l'aspect, les caractéristiques et les répartitions de ces champignons.

Commentaire des illustrations par la Société mycologique de Strasbourg
Extrait de Paul Hertzog, Champignons d'Alsace et des Vosges (259p), 1981, Ed. Mars et Mercure (Wettolsheim).