- CRDP d'Alsace - Banque Numérique du Patrimoine Alsacien -

Les champignons comestibles

Tricholome de la Saint-Georges (<em>Calocybe gambosa</em> =<em> Georgii</em> - <em>Mairitterling</em>)

Tricholome de la Saint-Georges (Calocybe gambosa = Georgii - Mairitterling)
Photo Dominique Schott - Société mycologique de Strasbourg

Chapeau épais, charnu, convexe-plan (5-15 cm), blanc, crème ou chamois pâle. Marge très enroulée chez le jeune, ondulée au bord chez l'adulte. Lamelles échancrées, très serrées, blanchâtres. Pied court, épais, blanc ou sali de roussâtre. Pas d'anneau. Chair épaisse, ferme, blanche, à odeur forte de farine fraîche. Sporée blanche.

Répartition : Dès avril, et jusqu'à la mi-juin, le « Saint-Georges » trace ses ronds ou ses arcs dans les bois, dans les haies, les prés. Il est très abondant dans le Ried et semble plus localisé dans la Hardt et le Kastenwald. Il est signalé également en milieu rhénan, dans les collines sous-vosgiennes. Plus rare en montagne (Wasserbourg).

Sous réserve d'adjoindre les mentions obligatoires (légendes et crédits), les images mises ici à disposition par la Société mycologique de Strasbourg peuvent être utilisées dans le cadre strictement limité de la classe ou de l’établissement scolaire, de travaux pédagogiques des enseignants, des élèves, des étudiants ou de travaux de recherche.