- CRDP d'Alsace - Banque Numérique du Patrimoine Alsacien -

Les champignons comestibles

Cèpe de bordeaux (<em>Boletus edulis</em> - <em>Steinpilz</em>)

Cèpe de bordeaux (Boletus edulis - Steinpilz)
Photo Dominique Schott - Société mycologique de Strasbourg

Chapeau hémisphérique, puis convexe, étalé, pouvant dépasser 20 cm, brun pâle à brun d'ombre, à bord plus pâle, humide, luisant, non velouté. Tubes presque libres, pores blancs ou grisâtres, puis jaune verdâtre à olive. Pied massif, bulbeux, puis s'allongeant, brun clair, orné d'un réseau blanchâtre dans sa partie supérieure. Chair blanche, brunâtre sous la cuticule. Odeur et saveur agréables. Sporée brun olive.

Répartition : Le Cèpe de Bordeaux est commun, sous feuillus et résineux, en forêt de Haguenau, en montagne, jusque dans les hêtraies sommitales. Moins fréquent dans la Hardt où il est remplacé, ainsi qu'à l'étage collinéen, par le Cèpe d'été (Boletus aestivalis) plus précoce (dès le mois de mai).

Sous réserve d'adjoindre les mentions obligatoires (légendes et crédits), les images mises ici à disposition par la Société mycologique de Strasbourg peuvent être utilisées dans le cadre strictement limité de la classe ou de l’établissement scolaire, de travaux pédagogiques des enseignants, des élèves, des étudiants ou de travaux de recherche.