- CRDP d'Alsace - Banque Numérique du Patrimoine Alsacien -

Les champignons comestibles

Russule charbonnière (<em>Russula cyanoxantha</em> - <em>Lilagruner</em> ou <em>Frauen-Täubling</em>)

Russule charbonnière (Russula cyanoxantha - Lilagruner ou Frauen-Täubling)
Photo Jean-Pierre Augst - Société mycologique de Strasbourg

Chapeau (5 à 15 cm) convexe, puis étalé, creusé au centre, à marge lisse, très peu striée, même dans la vieillesse. Colorations très variables, oscillant entre le gris noirâtre, le violet et le vert (jamais rouges). Lamelles blanches ou très pâles, lardacées (non cassantes). Pied ferme, plein, vite spongieux blanc ou lavé de violet pâle. Chair ferme, blanche, inodore, douce. Sporée blanche.

Répartition : La Russule charbonnière est commune sous feuillus et résineux, sur toute espèce de terrains, en été et en automne. Elle est signalée partout sauf en milieu rhénan, jusque dans les hêtraie sommitales.

Sous réserve d'adjoindre les mentions obligatoires (légendes et crédits), les images mises ici à disposition par la Société mycologique de Strasbourg peuvent être utilisées dans le cadre strictement limité de la classe ou de l’établissement scolaire, de travaux pédagogiques des enseignants, des élèves, des étudiants ou de travaux de recherche.