- CRDP d'Alsace - Banque Numérique du Patrimoine Alsacien -

Les champignons comestibles

Pied bleu (<em>Lepista nuda</em> - <em>Violetter Rötelritterling</em>)

Pied bleu (Lepista nuda - Violetter Rötelritterling)
Photo Dominique Schott - Société mycologique de Strasbourg

Chapeau convexe à plan (10-cm), lisse, violet ou violet lavé de fauve, brun. Lamelles plus ou moins échancrées assez serrées, d'un beau violet, se décolorant à la fin jusqu'au brunâtre pâle. Pied cylindrique, à base épaissie, violet à lilas-gris. Chair tendre, blanc violacé, spongieuse dans la base du pied. Sporée rosée en masse.

Le Pied bleu est confondu avec le Pied améthyste (Lepista personata), dont seul le pied présente des teintes violet saturé. Les Cortinaires bleus (caerulescens, violaceus...) s'en séparent par la présence d'une cortine et par la couleur de leur sporée (rouille). Les Mycènes ou les Laccaires à teintes bleues ou violacées sont des champignons plus grêles.

Répartition : Le Pied bleu est une espèce très commune. L'automne est sa saison préférée, mais il a été observé dès le printemps dans l'Ile du Rhin. Ce champignon passe également pour clore la saison mycologique. Il pousse surtout dans les forêts, sous feuillus et résineux, rarement dans les prés (Ried). Partout très répandu : montagne, Haguenau, Saverne, Rosheim, Guebwiller, Sundgau, pineraie de plaine, etc.

Sous réserve d'adjoindre les mentions obligatoires (légendes et crédits), les images mises ici à disposition par la Société mycologique de Strasbourg peuvent être utilisées dans le cadre strictement limité de la classe ou de l’établissement scolaire, de travaux pédagogiques des enseignants, des élèves, des étudiants ou de travaux de recherche.